Le rappeur MHD renvoyé aux assises pour un meurtre en 2018

·1 min de lecture
Le rappeur MHD le 14 juillet 2017 à Carhaix-Plouguer (ouest de la France), lors du 26e festival des Vieilles Charrues - FRED TANNEAU © 2019 AFP
Le rappeur MHD le 14 juillet 2017 à Carhaix-Plouguer (ouest de la France), lors du 26e festival des Vieilles Charrues - FRED TANNEAU © 2019 AFP

Le rappeur de 27 ans Mohamed Sylla, connu sous les initiales MHD va être jugé pour meurtre d'après une source proche du dossier à l'AFP, confirmant une information du Parisien. Neuf hommes dont le rappeur vont être renvoyés devant les assises et encourent une peine de 30 ans de prison.

L'ordonnance de mise en accusation datant de mercredi, dont l'AFP a pu prendre connaissance, renvoie l'artiste dont le vrai nom est Mohamed Sylla aux assises pour homicide volontaire, ainsi que huit autres personnes. Deux autres personnes font l'objet d'un non-lieu.

Rixe entre bandes rivales

Ce jugement arrive dans le cadre d'une rixe entre bandes rivales des 10e et 11e arrondissements de Paris. Dans la nuit du 5 au 8 juillet 2018, un homme de 23 ans a trouvé la mort après avoir été renversé par une voiture, passé à tabac et blessé à l'arme blanche dans le 10e arrondissement.

Dans cette affaire, le rappeur avait été mis en examen pour "homicide volontaire" et placé en détention provisoire en 2018, pendant un an et demi. Il avait été libéré sous contrôle judiciaire le 16 juillet 2020.

MHD continue de nier toute implication dans la mort du jeune homme de 23 ans.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles