Le rappeur Lorenzo vend sa collection de cartes Pokémon pour plus de 300.000 euros

·1 min de lecture
Le rappeur Lorenzo. - Lorenzo - YouTube
Le rappeur Lorenzo. - Lorenzo - YouTube

Ne jetez pas la collection de cartes Pokémon de vos enfants, pour faire de la place quand ils auront quitté la maison. Vendez-la. Le rappeur rennais Lorenzo vient ainsi d'écouler 15 cartes rares, aux enchères sur eBay, pour la somme de 305.793 euros.

"Moi j'aime le rap, la drogue, les Pokémon. Le rap et la drogue on a déjà fait, il nous reste les Pokémon!", avait-il lancé dans une vidéo de présentation de la vente, le 19 mai dernier.

Ectoplasma et Dracaufeu

En vente une semaine, les cartes, dont certaines dataient de la fin de années 1990 ont donc atteint des sommets. Lorenzo qui assurait "si ça part à 2 balles ou à 2.000 balles, je m'en bats les c******s", n'a donc pas perdu son temps.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le rappeur du collectif Columbine avait soigné la présentation de ses cartes, qu'il avait encadrées et assorties d'une signature et d'un certificat. Parmi les cartes, visibles dans une vidéo de présentation sur son compte Instagram, se trouvaient une "première édition" de Ectoplasma et de Dracaufeu.

"Je vous rassure, aucun de ces fonds ne seront reversés à aucune association, tout est pour mon compte bancaire", fanfaronnait-il dans sa vidéo.

Sur le site eBay, les cartes Pokémon sont la catégorie qui a le plus progressé en 2020. En un an, les ventes ont bondi de 574%.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

A 26 ans, Jérémie Serrandour, le vrai nom de Lorenzo, a sorti trois albums, Empereur du sale en 2016, Rien à branler en 2018 et Sex in the city en 2019.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles