Le rappeur DMX avait enregistré un nouvel album avant de mourir

Jérôme Lachasse
·2 min de lecture
DMX, le 5 décembre 2015 - Frazer Harrison - Getty - AFP
DMX, le 5 décembre 2015 - Frazer Harrison - Getty - AFP

Mort vendredi dernier à l'âge de 50 ans, le rappeur DMX avait eu le temps d'enregistrer un ultime disque, a révélé son producteur Darrin Dean sur la chaine Fox 5 New York. "L'unique chose que nous avons pour se souvenir de lui est sa musique", a-t-il expliqué. "On a un nouvel album sur le feu. Dès qu'il sera terminé, il rendra ses fans encore plus fans de lui."

Ce nouvel album de l'interprète de X Gon' Give It To Ya a été conçu au début de la pandémie, en 2020, raconte Craig Brodhead, le manager du rappeur: "Dee et moi, quand le Covid a été annoncé, on a sauté dans un camping-car et on a roulé jusqu'à Nashville, dans le Tennessee. On a roulé jusque là-bas parce qu'il disait qu'il ne voulait pas rester enfermé à New York. Il disait, 'viens, on fait un album'. Alors on a passé en gros quatre mois à Nashville."

"Ouais, on y est resté plusieurs mois", ajoute Darrin Dean. "Et c'est tellement triste qu'il ne puisse plus faire de musique. On a fait tous ses albums. Mais cet album [le nouveau] était particulier. Vous n'avez probablement jamais entendu de la musique comme celle que nous venons d'enregistrer. C'est probablement un de ses plus grands albums. C'est un de ses meilleurs. C'est un classique, définitivement."

Un morceau avec Pop Smoke, mort en 2020

Ce disque, qui marquait le retour de DMX chez Def Jam, doit contenir des featurings avec Lil Wayne, Snoop Dogg ou encore Alicia Keys et Usher. Un morceau avec Pop Smoke, mort assassiné le 19 février 2020 à Los Angeles, doit aussi figurer sur cet album dont la date de sortie n'a pas encore été annoncée.

DMX, de son vrai nom Earl Simmons, était l'une des grandes figures du hip-hop de la fin des années 90 et début des années 2000, dont le rap féroce chroniquait la violence urbaine. Il est mort à New York après une semaine d'hospitalisation due à un infarctus.

Article original publié sur BFMTV.com