Le rappeur Booba poursuit son offensive contre l'influenceuse Magali Berdah

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© SEBASTIEN BOZON ET GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis le mois de mai, les deux personnalités publiques s’affrontent sur les réseaux sociaux. Elie Yaffa, plus connu pour son nom de scène Booba, est un habitué de ces "cyber-affrontements". Cette fois-ci, sa cible n’est pas un rappeur, mais l'agente d'influenceurs la plus connue de France : Magali Berdah, directrice de l’agence Shauna Events et chroniqueuse de l’émission "Touche pas à mon poste !".

Une bataille virtuelle

Le combat engagé par Booba a commencé avec des moqueries et des attaques relatives à la confession juive de Magali Berdah, puis s'est poursuivi récemment avec des publications plus virulentes, comme le partage de rumeurs sur une fausse sextape de l'influenceuse.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi la papesse de la téléréalité Magali Berdah lance son émission politique

Magali Berdah a donc décidé de porter plainte pour "cyberharcèlement" et "dénonciation calomnieuse" contre le rappeur et a obtenu dans le même temps la fermeture de son compte Instagram. Les échanges se poursuivent depuis sur Twitter, où Booba a annoncé le 15 juillet avoir entamé des procédures judiciaires pour récupérer son compte.

La chasse aux #influvoleurs

L'affrontement a récemment changé de nature et se place sur le terrain politico-judiciaire. Avec son hashtag #influvoleurs, Booba s'est lancé dans une croisade contre les arnaques des influenceurs représentés par Magali Berdah. Il déclare avoir recueilli "des ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles