Raphaël Ibanez : en novembre, le XV de France doit "gagner une à deux places au classement mondial"

franceinfo

Le XV de France de rugby faisait silence depuis l’arrêt brutal du Tournoi des Six Nations en mars dernier pour cause de pandémie. Pour la première fois depuis mars, Raphaël Ibanez, le manageur de l’équipe de France, prend la parole avec un message clair : malgré la crise, malgré la dynamique interrompue - mais non brisée - les Bleus peuvent revenir plus forts. Il fixe aux joueurs internationaux des objectifs élevés dès novembre.

Le confinement, Raphaël Ibanez l’a vécu en famille, dans son fief des Landes, près de Dax, en prenant un maximum de recul sur les événements, aussi, dit-il, parce que par chance, personne dans son entourage n’a été touché : "Jamais les fondements de notre société moderne et le monde du sport français et donc du rugby n’ont connu de bouleversements comparables à ce que nous vivons aujourd’hui " explique-t-il en préambule, avant tout de suite de resserrer la discussion sur le rugby, en insistant régulièrement sur l’idée que, malgré la crise, son sport et notamment le XV de France, peuvent sortir grandis de cette période.

Je suis convaincu que les équipes les plus fortes à l’avenir seront celles qui auront su le mieux s’adapter aux circonstances exceptionnelles que nous vivons.

Raphaël Ibanez, manageur du XV de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi