Raphaël Glucksmann prend le pari socialiste

LExpress.fr
Quatre mois après la création de son mouvement, l'écrivain-essayiste se lance dans les européennes. Avec de multiples inconnues.

C'est un fait qui, a lui seul, en dit sans doute le plus sur l'éclatement de la gauche. Pour la première fois de son histoire, le Parti socialiste ne présente pas une tête de liste issue de ses rangs aux élections européennes. Pour la première fois de son histoire, le Premier secrétaire du PS proposera samedi 16 mars, en conseil national, de se ranger derrière un autre mouvement. Un mouvement tout neuf, créé il y a quatre mois à peine et dont l'ambition affichée au départ était de réunir l'ensemble de la gauche écologiste et social-démocrate, Place publique. 

"On aurait pu se contenter de commenter et se retrouver à dire le 26 mai prochain, on vous l'avait bien dit. On a décidé de tout tenter pour que ces élections ne soient pas perdues", s'est justifié ce vendredi matin Raphaël Glucksmann lors d'une conférence de presse, après avoir annoncé sa candidature en tant que tête de liste aux européennes. Lui qui jurait il y a quelques semaines à peine ne pas vouloir ajouter une liste supplémentaire à la ribambelle de celles de gauche a changé d'avis. Les quatre mois de tractations n'ont mené à rien. Se contenter d'appeler au rassemblement ne sert à rien, il a décidé de mettre ses partenaires potentiels au pied du mur. Glucksmann espère désormais "créer une dynamique en mesure d'ébranler" les candidats déjà déclarés. "La question de l'échec de la gauche se posera à tous ceux qui refusent l'union et le rassemblement", pronostique-t-il. 

Intox et rumeurs

Pour le moment, Place publique n'a trouvé qu'une seule oreille attentive. Celle d'Olivier Faure. Il était de notoriété publique que le Premier secrétaire du Parti socialiste ne rêvait pas de conduire une liste PS. Faure avait tout de même fait savoir qu'il ne se défilerait pas en l'absence d'alternative. En coulisses, les discussions sont rapidement devenues bilatérales -entre Glucksmann et lui- pendant que Benoît Hamon, Yannick Jadot et Ian Brossat lançaient leurs campagnes respectives. 

LIRE AUSSI >> Raphaël Glucksmann aux europé...Lire la suite sur L'Express.fr

Agnès Buzyn confirme qu'elle ne sera pas candidate aux européennes

Européennes : Olivier Faure lance sa campagne derrière Raphaël Glucksmann

Européennes : le PS désigne Raphaël Glucksmann comme tête de liste

Raphaël Glucksmann prend le pari socialiste