Raphaël Enthoven : son ex-beau-père Bernard-Henri Lévy pas tendre avec lui

·1 min de lecture

Il a pris la claque de sa vie. Depuis plusieurs semaines maintenant, Jean-Paul Enthoven est en deuil, lui qui a rompu tout contact avec son fils, Raphaël, suite à la publication de son ouvrage, Le temps gagné. Décrit comme un père absent et égocentrique, l'éditeur, sous le choc, assure avoir perdu son enfant. Dans ce livre assassin, chacun, excepté Carla Bruni, mère de son fils, Aurélien, et seule rescapée, semble prendre pour son grade. Une crise d'adolescence tardive qui n'a pas surpris l'ancien beau-père de Raphaël Enthoven, Bernard Henri-Lévy, pas tendre avec lui, comme le souligne Vanity Fair.

Pas épargné par son ancien gendre, BHL, dont le double fictionnel est qualifié d'"espèce de vieil enculé vantard" dans le roman en question, ne s'étonne pas de l'attitude de Raphaël Enthoven. "Tu avais déjà perdu ton fils il y a longtemps, répète-t-il à Jean-Paul Enthoven, mais tu ne le voyais pas".

Mais rien n'y fait, l'écrivain, inconsolable, peine à se remettre de cet "océan d'ingratitude". "Je n'aime pas qu'on déballe ainsi, en public, la vie privée des gens…", soufflait-il en septembre dernier dans les colonnes du Figaro, "pourquoi m'infliger, à moi et à mes proches, ce traitement à base d'indiscrétions et de dénigrements ?" Si Isi Beller, ancien beau-père de l'essayiste, a décidé poursuivre l'affaire en justice, Jean-Paul Enthoven, de son côté, s'est contenté de "rompre tout lien" avec celui qui "occupait une place centrale" dans sa vie. "Je suis en deuil, j'ai le cœur brisé", (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le prince Charles économe : le père de William et Harry n'est pas une fashion victim
Nagui attaqué sur son âge : sa réponse pleine d'humour à un internaute
VIDEO - "Une abolition de la démocratie" : Olivier Véran très critiqué après son coup de sang
Laeticia Hallyday infidèle à Pascal Balland ? Le début de sa romance avec Jalil Lespert intrigue
VIDEO - "Il n'est pas médecin !" : Philippe Lellouche recadre Yann Moix après son appel à "la désobéissance"