Rapatriement de dix enfants de jihadistes : "Cette sélection" des enfants "est incompréhensible", dénonce une avocate

franceinfo

Alors que le Quai d’Orsay annonce avoir rapatrié dix enfants de jihadistes français qui étaient retenus dans des camps de déplacés sous contrôle kurde en Syrie dans la nuit de dimanche à lundi, l’avocate de Français détenus en Syrie, Maître Camille Lucotte, dénonce lundi 22 juin sur franceinfo une "sélection" des enfants "incompréhensible". Pour elle, "ils doivent tous êtres rapatriés en urgence".

franceinfo : Sait-on qui sont les dix enfants rapatriés et comment ils ont été choisis ?

Me Camille Lucotte : Pas du tout. C’est ce qui est un peu terrible. On se demande pourquoi est-ce que certains enfants ont le droit d'être protégés et pas d'autres. On est évidemment ravis que ces enfants soient rentrés. Il faut se rendre compte un peu du danger qu'ils encourent sur place, que ce soit sur le plan sanitaire ou sur le plan sécuritaire. Évidemment, c'est une victoire, ces dix d'enfants qui sont sauvés. Mais on ne sait pas du tout dans quelles conditions ils sont choisis. J'ai cru comprendre qu’il y en avait qui étaient orphelins. Je suis assez surprise puisqu'il y a un an, en juin dernier, on nous disait qu'on avait rapatrié tous les enfants français orphelins dans les camps et d'ailleurs que c'était ce critère-là qui permettait de faire le rapatriement. Et aujourd'hui, on découvre qu'il y en a encore plusieurs, je pense qu'il y en a encore des dizaines.

Dénoncez-vous ces (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi