Raoul Taburin (Canal+) : connaissez-vous le lien entre Benoît Poelvoorde et Sempé ?

·1 min de lecture

En 2019, le jeune cinéaste Pierre Godeau (Eperdument, 11.6...) adapte sur grand écran Raoul Taburin, la bande-dessinée de Sempé (Le Petit Nicolas) publiée pour la première fois en 1995. L'histoire d'un réparateur de bicyclettes à Saint-Céron, petit village de la Drôme, qui n'a jamais su faire de vélo, et vit ce secret comme une malédiction. Sa blessure s'en trouve ravivée le jour où un photographe (Édouard Baer) veut l’immortaliser à vélo… Irrésistible sous les traits du tendre imposteur Raoul Taburin, Benoît Poelvoorde partage bien plus que ce personnage de fiction - et un goût affirmé pour l'humour - avec le dessinateur français.

Benoît Poelvoorde se révèle au grand public en 1992, grâce au cultissime C'est arrivé près de chez vous, vrai-faux documentaire parodique pétri de cynisme et d'humour noir qu'il co-écrit, co-réalise et joue avec Remy Belvaux. Les deux hommes se rencontrent quelques années plus tôt sur les bancs de l'institut technique Félicien Rops à Namur (Belgique) où ils suivent des cours d'arts appliqués. Car outre sa passion pour le théâtre et la comédie, Poelvoorde voue depuis sa plus tendre enfance un véritable amour pour le dessin (il a suivi des études de graphisme à Bruxelles), qui lui vient de... Sempé ! "Je suis tombé amoureux de ses dessins quand j’avais 10 ans" confie l'acteur en 2019, dans les colonnes de 20 minutes. "Je m’imaginais qu’il faisait de tout petits croquis. C’est lui qui m’a donné envie de faire du dessin. Je m’étais fait offrir un stylo hors (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Le Grand Partage (TFX) : pourquoi le film a failli ne jamais voir le jour
Le labyrinthe (TF1) : toutes les astuces à connaître pour en sortir (ou presque) !
Oscars 2021 : Brad Pitt, Halle Berry, Harrison Ford... La liste alléchante des stars présentes sur le tapis rouge
Mort de Moussa Théophile Sowié : Jean-Marie Poiré attristé par le décès de l'acteur des Visiteurs
Un sac de billes (France 3) : pourquoi le tournage du film avait-il provoqué un scandale à Nice ?