Rania de Jordanie : Son mari Abdallah II, victime de douleurs intenses, opéré d'urgence

·1 min de lecture

La famille royale de Jordanie s'est fait une belle frayeur. Le roi Abdallah II a été victime d'importants soucis de santé, l'obligeant à quitter le pays pendant plusieurs jours. Pris de violentes douleurs au dos liées à une hernie discale, le mari de Rania de Jordanie s'est envolé direction l'Allemagne où il a été pris en charge par des médecins spécialistes sur place. Opéré en urgence pour soulager le plus possible ces désagréments physiques, le roi Abdallah II a vite été rejoint par son épouse, la reine Rania de Jordanie. Cette dernière a donc lâché son pays et ses enfants pour se tenir au plus près de l'homme qu'elle aime.

Sur son compte Instagram, elle a d'ailleurs des nouvelles du roi après son opération. Heureusement pour la famille, tout s'est passé au mieux : "Je suis très reconnaissante que l'intervention se soit bien déroulée pour Sa Majesté, la personne la plus importante à mes yeux" a-t-elle écrit en légende d'un cliché du couple dans une chambre d'hôpital.

Elle a également tenu à remercier toutes les personnes pour leur bienveillance et leur soutien en ces temps difficiles : "Un grand merci aux Jordaniens qui nous ont envoyé de chaleureux messages pour la convalescence du roi et son retour le plus rapide possible." Le couple est d'ailleurs déjà de retour ! Ce 19 avril, un cliché du roi et de son épouse, accueillis par la famille en Jordanie à la sortie de leur avion, a également été...

Lire la suite


À lire aussi

Benjamin Lecomte : Sa femme Cindy victime d'un accident de ski, horrible douleur et opération à venir
Rania de Jordanie : La reine sublime auprès de son mari dans leur palais
Rania de Jordanie impeccable : nouveau look traditionnel réussi au côté du roi Abdallah II

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles