Randonnée virtuelle dans l’espace-temps de la pyramide de Kheops

Emissive

L'Institut du monde arabe à Paris propose une expérience immersive dans la pyramide de Kheops en Egypte. Elle trouve le bon équilibre entre sciences et narration.

Pour visiter la pyramide de Kheops, vous pouvez bien sûr vous rendre en Egypte. Ou alors, pousser la porte de l’Institut du monde arabe, à Paris, prendre l’ascenseur pour le deuxième étage et arpenter pendant 45 minutes une salle de 500 m2… vide. Pour peu que vous coiffiez un visiocasque relié à un ordinateur rangé dans un sac à dos fourni au départ du parcours.

Après en 2017, issue de la mission scientifique menée sur le terrain avec la Fondation Dassault Systems, l’agence Emissive propose . Spécialisée dans le développement d’expériences immersives, elle était sur place à l’époque pour effectuer des relevés 3D. D’abord destinés aux scientifiques pour qu’ils visualisent le résultat de leurs travaux, l’imagerie 3D a mué en expérience plus grand public.

Un contenu moins technique et plus narratif

Si L’Horizon de Kheops reprend certains principes et éléments visuels et scénaristiques de Scan Pyramids VR, le contenu est moins technique et plus narratif, avec un brin d’onirisme (la déesse Bastet est de la partie).

Soutenu par l’Institut du Monde Arabe et le Centre national de la cinématographie, l’expérience tire sa force de la déambulation en "free roaming". Grâce à l’ordinateur qu’il porte avec lui, le visiteur est libre de ses mouvements et passe trois quarts d’heure à se déplacer dans, autour et au sommet de la pyramide modélisée en 3D avec un photoréalisme saisissant.

Libre, mais pas totalement, en réalité. Le parcours débute au sortir d’une tente dressée au pied du monument où il faut rejoindre une guide touristique virtuelle (et assez rigolote). On suit donc celle-ci dans la percée ménagée par le calife Al-Mamoun en 820, et qui sert désormais d’entrée au site, dans les galeries, dans la chambre du roi, mais aussi sur des plateformes ascendantes et descendantes permettant de naviguer dans les entrailles de l’édifice et de profiter de points de vue littéralement impossibles.

Avatars fantomatiques

C’est captivant, la vue du haut de la pyramide est à couper le souf[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles