Ramzy Bédia victime de violences policières quand il était ado : "Je comprends les jeunes qui ont peur"

Le vent souffle force 4 pour Ramzy Bédia. En effet, l'ancien acolyte d'Eric Judor au sein du duo Eric et Ramzy a quatre films dans les starting-blocks ! Dès ce vendredi, il est au casting de Balle perdue, un Fast & Furious français, disponible exclusivement sur Netflix. Mais le frère de Melha Bedia fera aussi bientôt son retour sur grand écran dans pas moins de trois comédies : d'abord Tout simplement noir de Jean-Pascal Zadi et John Waxx (sortie le 8 juillet) puis T'as pécho ? de Adeline Picault (sortie le 29 juillet) et enfin Les blagues de Toto de Pascal Bourdiaux (sortie le 5 août). Impossible donc de passer à côté de Ramzy cet été. Et ce n'est pas fini puisque le comédien écrit actuellement son prochain film, baptisé Le jour où tous les arabes sont partis : "C’est une comédie sur l’immigration où je passe par l’humour pour aborder des sujets sérieux. J’aime les films qui font rire et réfléchir, surtout en tant qu’auteur et réalisateur" explique t-il dans une interview accordée à 20 minutes.

Ado, il fut passé à tabac

L'occasion pour l'humoriste de devenir sérieux et d'évoquer le sujet des violences policières et de la discrimination, revenu dans l'actualité de façon brûlante avec la mort de George Floyd aux Etats-Unis et l'affaire Adama Traoré en France : "Quand on est Arabe ou Noir, on se sent forcément concerné. Je suis né en 1972 et quand j'étais ado, je me suis fait tabasser par des flics, comme par les skinheads. Ce sujet des violences m’est donc familier. Déjà à l’époque,

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Les 12 coups de midi : qui est Colas, le jeune homme qui a éliminé Eric ?
Fête de la musique (France 2) : quels artistes participent à la soirée ?
Les 12 Coups de midi : Eric repart-il vraiment avec 921 316 € ? Voilà combien d'argent il va réellement toucher !
Disney+ : séries, films, documentaires… Toutes les nouveautés attendues en juillet 2020
Bob Sinclar dévoile qu'il travaille avec son fils Raphaël... et sa maman Chantal !