Rambouillet: la dernière page consultée sur le téléphone de l'assaillant est une vidéo faisant référence au jihad

Raphaël Maillochon
·1 min de lecture
Les abords du commissariat de Rambouillet le 23 avril 2021 - Bertrand GUAY © 2019 AFP
Les abords du commissariat de Rambouillet le 23 avril 2021 - Bertrand GUAY © 2019 AFP

La justice antiterroriste s'est saisie de l'enquête sur l'attaque menée vendredi à Rambouillet, dans les Yvelines, où un homme a égorgé une fonctionnaire de police non armée, dans l'entrée d'un commissariat. Il a ensuite été abattu par les tirs d'un policier.

Les enquêteurs ont commencé l'étude du contenu du téléphone de l’assaillant dès cet après-midi. Selon nos informations, la dernière page consultée sur le smartphone de l'homme était une vidéo sur la plateforme YouTube, faisant référence au jihad.

L'assaillant a crié "Allahou Akbar"

Le procureur de la République antiterroriste Jean-François Ricard a expliqué plus tôt vendredi que plusieurs éléments laissaient penser que le motif de cette attaque était terroriste.

"Premièrement le déroulement même des faits, qui comprend des éléments de repérages. Également, la réalisation des faits, les modalités du crime, la personne de la victime mais aussi les propos tenus par l'auteur au moment de la réalisation des faits", a expliqué Jean-François Ricard.

L'assaillant a en effet crié "Allahou Akbar" au moment des faits ce vendredi, a-t-on également appris de source policière. Une opération de police était en cours en fin d'après-midi vendredi à son domicile, à Rambouillet.

Article original publié sur BFMTV.com