Rambo : pourquoi ce film de guerre est culte ?

·1 min de lecture

En 1976, Rocky, un petit film tourné pour seulement un million de dollars, propulse Sylvester Stallone, alors inconnu, au rang d’immense star. Du jour au lendemain, ce jeune acteur de 30 ans devient mondialement célèbre avec ce personnage de boxeur amateur originaire d’un quartier pauvre de Philadelphie, qu’il a lui-même créé (auteur du scénario, il n’a accepté de le vendre que s’il obtenait le rôle principal). Six ans plus tard, en 1982, «l’étalon italien» («stallone» signifie étalon en italien, ndlr) frappe encore un grand coup en incarnant à l’écran un autre personnage, qui va devenir tout aussi mythique et révolutionner le cinéma d’action : Rambo ! Si ce premier volet d’une série qui compte cinq épisodes reste toujours le meilleur de la saga, c’est pour plusieurs raisons. Déjà, ce long métrage traite de la difficile réadaptation à la vie normale des vétérans du Vietnam. En effet, Stallone joue ici avec émotion John J. Rambo, un ancien béret vert qui souffre d’un syndrome de stress post-traumatique, après son séjour en Asie du Sud-Est. Sept ans après sa démobilisation, le soldat, de passage dans une petite ville d’une région montagneuse, cède à la provocation d’un shérif qui lui cherche des noises (il est interprété par le très retors Brian Dennehy, auquel Stallone a rendu un vibrant hommage lors de sa disparition). Il est bientôt traqué comme une bête dans les bois par le policier et ses hommes. Mais le chassé va devenir chasseur…

«Sly» s’est donné à fond sur ce film et y accomplit (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Black Panther 2 : Marvel révèle le titre du film et dévoile son calendrier de sorties jusqu'en 2023
Mort sur le Nil (arte) : Albert Finney, Peter Ustinov ou Kenneth Branagh : quel est le meilleur Hercule Poirot ?
Demain tout commence (TF1) : ce drame familial qui a inspiré le titre du film à Hugo Gélin
Mort d'Olympia Dukakis, vue dans Éclair de lune, Les Chroniques de San Francisco ou encore Potins de femmes
Programme TV : les meilleurs films à voir ce dimanche 2 mai sur les chaînes gratuites