"Un ramassis de mensonges": Garrido et Corbière démentent employer une femme de ménage sans-papiers

Raquel Garrido et Alexis Corbière.  - Joël Saget
Raquel Garrido et Alexis Corbière. - Joël Saget

"Tout est faux". Les députés Raquel Garrido et Alexis Corbière ont répondu aux accusations les visant dans un article paru ce mercredi dans l'hebdomadaire Le Point. Selon nos confrères, le couple proche de Jean-Luc Mélenchon emploie depuis plusieurs mois une femme comme "bonne à tout faire". Il s'agit d'une Algérienne âgée d'une trentaine d'années et qui ne dispose pas de titre de séjour pour résider en France, toujours d'après l'hebdomadaire.

"Nous emploierions depuis un an, jour et nuit, comme femme de ménage, une dame algérienne de 36 ans ne disposant pas de papiers. C'est faux", affirment Raquel Garrido et Alexis Corbière via un communiqué.

Le Point rapporte également que cette femme promenait "la petite dernière du couple" lorsqu'elle a fait l'objet d'un contrôle de police en mai dernier. Une information que démentent là encore les deux députés LFI qui assurent ne pas disposer d'un logement à Paris, logement qui - selon Le Point - permet à leurs trois enfants d'être scolarisés dans la capitale.

Une "nouvelle opération de calomnie"

Au cours de son contrôle policier, la jeune femme n'a pu présenter que son passeport algérien et expliqué aux forces de l'ordre travailler "jour et nuit" pour le couple. Selon des proches de cette dernière interrogés par Le Point, le couple a promis à la jeune femme des "papiers en cas d'élection de Jean-Luc Mélenchon à la présidence de la République ou s'il devient Premier ministre" et donc demandé à celle-ci de rester avec eux au moins jusqu'au 19 juin.

"Je te dis de rester, tu restes, si ça te va pas, y'en a plein dans ton cas qui veulent travailler, mais tu peux oublier tes papiers", peut-on lire dans un message écrit par Raquel Garrido à la jeune femme et que Le Point a pu consulter.

"Nous aurions eu des échanges par mail et par SMS avec cette personne. C’est faux", répondent là encore les deux députés LFI.

Raquel Garrido et Alexis Corbière annoncent aussi avoir sollicité leur avocat pour "riposter judiciairement à cette attaque". "Nous comptons sur la justice pour découvrir qui est l’origine de cette nouvelle opération de calomnie", conclut le couple.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles