Ralph Fiennes en archéologue passionné dans "The Dig" : un trésor à découvrir sur Netflix

Jacky Bornet
·1 min de lecture

Netflix nous gratifie, après Roma, The Irishman et Mank, d’une nouvelle pépite : The Dig, de Simon Stone (Le Secret des Finch). Seulement visible sur la plateforme, il raconte la vraie découverte en 1939 d’un navire anglo-saxon du VIe siècle enterré sous un mystérieux tumulus du Suffolk. Ralph Fiennes y campe un archéologue chevronné et indépendant, aux prises avec le British Museum. Magnifique.

Un vrai Indiana Jones

Suffolk, 1939, à la veille de la guerre. Edith, une jeune et riche veuve passionnée d’archéologie (Carey Mulligan), fait appel à un archéologue indépendant pour creuser un étrange tumulus sur son terrain qui intrigue la communauté depuis des lustres. Basil Brown (Ralph Finnes) met au jour la coque d’un navire enterré qui remonte au VIe siècle : sans doute le mausolée d’un puissant prince saxon qui peut bouleverser l’histoire connue. Jusqu’au jour où le British Museum s’intéresse à la découverte...

L’archéologue Basil Brown n’est pas Indiana Jones, mais ses aventures n'en sont pas moins tumultueuses. Moins dans l’action, mais plus dans l’émotion. Le jeune et talentueux réalisateur-metteur en scène d’opéra, Simon Stone, déploie un luxe dramaturgique en associant mélodrame et science, sur un sujet inconnu de tous, et passionnant. Son film, plein de rebondissements, adapte le récit de John Preston (2007), non traduit en France.

Contre vent et marée

Classique dans son approche, Simon Stone s’attache à ses personnages embarqués dans une aventure qui les dépasse, mais (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi