Rallye auto : le Dakar perd son Auriol

Par Le Point Afrique (avec AFP)
·1 min de lecture
Pilote de moto, de voiture, directeur de la course : Hubert Auriol est une légende du Dakar. 
Pilote de moto, de voiture, directeur de la course : Hubert Auriol est une légende du Dakar.

C'est à 68 ans à la suite d'un accident cardio-vasculaire « suite à un long combat contre la maladie » que Hubert Auriol est décédé ce dimanche. L'information a été donnée à l'AFP par sa famille. Pendant de nombreuses années, il était passé de la lumière de l'Afrique en tant qu'ancien pilote et directeur du rallye Dakar à celle de premier présentateur de l'émission de télé-réalité Koh-Lanta. Né le 7 juin 1952 en Éthiopie, où son père dirigeait la compagnie de chemin de fer, rien ne le destinait pourtant au rallye-raid où il gagnera son surnom de « l'Africain ». Grand, athlétique, sûr de lui, le regard perçant, Auriol avait tout de l'aventurier de cinéma. Après son retour en métropole à onze ans, il fait des études de sciences économiques et se lance dans la vente de produits textiles. À 20 ans, il découvre la moto par le biais du trial. Il participe ensuite au championnat de France d'enduro en 1980 et y remporte un titre national.

La découverte du Paris-Dakar

C'est en 1979 qu'il s'aligne au premier Paris-Dakar au guidon de la moto tout-terrain légendaire de l'époque, la Yamaha 500 XT. Il termine 7e. L'année suivante, il revient avec une moto plus puissante qui deviendra elle aussi une légende : la BMW R80GS, l'ancêtre des « gros trails », aujourd'hui si populaires. Il est toutefois disqualifié pour s'être fait « ramasser » par un taxi-brousse après une panne. Auriol sait qu'il tient la moto pour gagner, ce qu'il fait en 1981 puis en 1983 face à la concurrenc [...] Lire la suite