Ralentisseurs dangereux : plainte pour « mise en danger d'autrui »

Le Point Auto avec AFP
·1 min de lecture
Le coussin berlinois est un dispositif en caoutchouc fixé à la chaussée, particulièrement redoutable pour les usagers des deux roues.
Le coussin berlinois est un dispositif en caoutchouc fixé à la chaussée, particulièrement redoutable pour les usagers des deux roues.

Une information judiciaire pour « mise en danger de la vie d'autrui » a été ouverte après la plainte de trois associations mobilisées contre des ralentisseurs présents sur les routes françaises qu'elles considèrent « illégaux », a-t-on appris mercredi auprès du parquet de Toulon. D'après les associations, il s'agit d'« une première » dans l'Hexagone.

Ces associations ? La Ligue de défense des conducteurs, Pour une mobilité sereine et durable, et Automobile Club des avocats ? estiment qu'« une grande majorité » des quelque 450 000 ralentisseurs ne sont pas aux normes en France, notamment en raison de leur hauteur, et peuvent provoquer des accidents ou entraîner la dégradation des véhicules.

Lors d'une conférence de presse, Rémy Josseaume, avocat spécialisé dans le droit routier et qui préside l'Automobile Club des avocats, avait annoncé qu'au-delà de procédures en cours devant des tribunaux administratifs consécutives à des accidents, « nous avons décidé d'une orientation pénale, avec une plainte déposée devant le parquet de Toulon ».

Enquête titanesque

Cette plainte contre X a été déposée le 22 septembre. Le recours a été « axé sur les coussins berlinois », un type de ralentisseur en caoutchouc, a détaillé l'avocat. Mais il ne fait pas de doute que, selon les résultats de cette procédure, l'action ne soit élargie à l'ensemble des dispositifs ralentisseurs dont nous avons parlé ici récemment.

Lire aussi « Dos-d'âne et ralentisseurs : les penchants coupables des [...] Lire la suite