En raison de la vaccination obligatoire, cette île bretonne n'a plus de médecin

·1 min de lecture

Les 600 habitants de l'Île-aux-Moines (Morbihan) se retrouvent à nouveau sans médecin. Comme le relate Ouest-France, Christine Hochard, qui occupait le poste depuis l'automne dernier, ne peut désormais plus exercer. La raison ? Elle n'est toujours pas vaccinée contre le Covid-19 alors que depuis le 15 septembre tous les personnels soignants sont obligés de présenter une vaccination complète pour pouvoir rester au contact des patients.

Ainsi, depuis cette date, le cabinet médical de l'île est fermé, et ce, pour une durée indéterminée. Une situation qui agace profondément Philippe Le Berigot, maire de l’Île-aux-Moines. "Je ne fais aucun procès à Christine Hochard. L’État a décidé de ces mesures prises à l’encontre des récalcitrants. Elle m’a confié prendre le temps de la réflexion. J’espère que cette fermeture ne sera pas définitive", confie l'édile au quotidien régional.

>> A lire aussi - Yvelines : opposé à la vaccination obligatoire, un pompier commence une grève de la faim

Philippe Le Berigot s'affaire désormais à trouver une solution, en particulier pour les 21 résidents de l'Ehpad, qui ont besoin d'un médecin. "Une solution sera trouvée pour eux comme pour le reste de la population", assure le maire. Tout comme Christine Hochard, quatre pompiers volontaires de la caserne de l'Île-aux-Moines ont été écartés, car ils n'ont pas souhaité se faire vacciner. "C’est vrai que pour notre île, c’est un concours de circonstances difficiles. Mais nous ne sommes pas à découvert. Le SDIS (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le classement des villes les plus sûres au monde dévoilé
Perpignan : le projet complètement inédit d’un militant en faveur des prostituées
L'administration Biden s'attaque aux paiements illicites en cryptomonnaies
Crise des sous-marins : la France rappelle ses ambassadeurs en Australie et aux États-Unis, une première !
Les méthodes musclées d'une petite bande qui dérobait des montres de luxe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles