Rage Against the Machine de retour sur scène avec un message très politique sur l'avortement

Rage Against The Machine en 2007 à Coachella - Kevin Winter - Getty Images North America - AFP
Rage Against The Machine en 2007 à Coachella - Kevin Winter - Getty Images North America - AFP

"Avortez la Cour suprême!", c'est avec ce message très politique que le groupe Rage Against The Machine, a renoué avec le public, dimanche. Le groupe de rock qui ne s'était pas produit sur scène depuis 11 ans, était ce week-end à l'Alpine Valley Music Theatre. Les musiciens en ont profité pour adresser un message à la cour suprême américaine, qui a révoqué le 24 juin dernier le droit à l'avortement.

"Naissance forcée dans un pays qui est le seul pays riche au monde sans aucun congé parental payé garanti au niveau national", pouvait-on lire sur un écran, placé derrière la scène. "Accouchement forcé dans un pays où les parturiantes noires connaissent une mortalité maternelle deux à trois fois supérieure à celle des parturiantes blanches. Naissance forcée dans un pays où la violence par armes à feu est la première cause de décès chez les enfants et les adolescents. Avortez la Cour suprême."

La décision de la Cour suprême américaine, qui sans rendre illégal l'avortement, laisse libre les Etats de l'interdire, a suscité de nombreuses réactions et des manifestations aux Etats-Unis. Chanteurs, acteurs et personnalités s'alarment de cette "catastrophe absolue" pour le droit des femmes.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles