Rafales à 181km/h, arbres déracinés, routes barrées: la tempête Ciara continue de souffler ce lundi

1 / 2

Rafales à 181km/h, arbres déracinés, routes barrées: la tempête Ciara continue de souffler ce lundi

La tempête Ciara déferle sur la moitié de la France. Dimanche soir, Météo-France, a relevé que "les plus fortes rafales se produisaient actuellement de la Belgique aux Yvelines". L'agence de météorologie a fait état de rafales dépassant les 100 km/h à l'intérieur des terres et jusqu'à 130 km/h sur les côtes, placées en alerte "vagues-submersion" depuis l'estuaire de la Loire jusqu'aux plages du Nord.

Dans le Haut-Rhin, la station du Markstein située dans le massif des Vosges a même enregistré une rafale à 181km/h.

Au total, 42 départements allant du Finistère jusqu'au Doubs en passant par le Pas-de-Calais ont été placés dimanche en alerte orange "vents violents" par Météo-France, qui en maintient encore 32 en alerte orange ce lundi matin. 

Après cette première nuit sous la tempête Ciara, les premiers dégâts et incidents apparaissent. Dimanche après-midi, un quadragénaire s'est tué en chutant de sa trottinette à Drancy, en Seine-Saint-Denis. Un accident qui pourrait être lié aux rafales de vent dues à Ciara, selon une source policière.

Trafics perturbés

Dans la Manche, le trafic des ferries reliant Calais à Douvres, en Grande-Bretagne, a été suspendu "jusqu'à nouvel ordre", selon la porte-parole du port de Boulogne-Calais. Les liaisons entre Poole et Cherbourg ou Dieppe et Newhaven ont elles aussi été annulées dimanche. A Wimereux, dans le Pas-de-Calais, où des amateurs de glisse sont sortis en mer, les sauveteurs de la...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi