Radiothérapie : atténuer les peurs par la réalité virtuelle

Dassault Systèmes

La clinique H. Hartmann à Levallois-Perret, spécialisée dans le traitement des cancers, s’est équipée d’un dispositif immersif simulant la salle de radiothérapie et le robot auquel aurait affaire le patient. L’enjeu est de diminuer les appréhensions de ce dernier.

La machine est massive, son gros bras articulé à six degrés de mouvement, impressionnant. Le Cyberknife, c’est son nom, est un robot de radiochirurgie conçu par une société californienne, capable de tourner autour du patient pour mieux cibler les organes cibles et amoindrir la dose de rayons X reçue par les organes à risques. Mais parce qu’être confronté à un tel engin peut vite générer stress et malaise, s’ajoutant à l’angoisse de la maladie elle-même, la clinique H. Hartmann, à Levallois-Perret, autorise ses patients à l’observer sous toutes ses cutures, et même à aller voir les techniciens dans la salle de contrôle au bout d’un petit couloir… du moins en réalité virtuelle.

Avec Dassault Systèmes, l’établissement spécialiste de radiothérapie et radiochirurgie a en effet mis en service fin avril 2022 une expérience immersive inédite dans le monde. Baptisée projet VORTHEx, elle consiste à permettre au patient de se familiariser avec le dispositif qui va le traiter au travers d’un casque de réalité virtuelle HP et d’un pointeur pour se déplacer dans l’espace simulé.

Agir contre un temps de peur

"Modéliser le traitement du patient implique un temps d’attente pour ce dernier, or c’est un temps de peur, explique Alain Toledano, oncologue et radiothérapeuthe à la clinique. Les gens veulent être traités tout de suite. Un robot de radiothérapie peut faire plus peur que de la chimiothérapie. Pour certains, la notion même de robotisation est synonyme de déshumanisation. Il nous fallait diminuer cette peur."

Quelque temps avant son traitement, le patient vient donc à la clinique coiffer le casque de réalité virtuelle dans une salle dédiée au projet. Il découvre le dispositif de soin tel qu’il le verra en vrai. Et tel qu’il le subira, en s’allongeant pour de vrai sur une banquette pour voir le Cyberknife virtuellement s’approcher de lui.

Non seulement l'expérience simule la machine, mais elle simule son environnement. Tout a été modélisé avec précision, de la texture des maté[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles