Radio France : Valls a « poussé pour que je démissionne », dit Mathieu Gallet

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Mathieu Gallet a quitté Radio France en 2018.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'ancien PDG de Radio France revient auprès du « Parisien » sur la grève qui a marqué sa présidence et sur la pression politique qu'il a subie.

Quatre ans après avoir été évincé de Radio France, Mathieu Galet donne sa version d'une présidence particulièrement houleuse. Dans un entretien accordé à nos confrères du Parisien, l'ancien PDG de Radio France (2014-2018) évoque son livre Jeux de pouvoir, qui paraîtra le 12 mai prochain, quatre ans après son départ. L'homme attendait notamment le verdict de son procès en appel, en février 2021. Accusé de favoritisme lorsqu'il dirigeait l'Institut national de l'audiovisuel (INA), Mathieu Gallet avait été condamné en janvier 2018 à un an de prison avec sursis et 20.000 euros d'amende. En appel, la justice a opté pour 30 000 euros d'amende, mais a levé sa peine de prison avec sursis.

Dans son livre, Mathieu Gallet assure que, dès sa prise de fonction, l'exécutif de l'époque lui a rendu la vie difficile. « Avec comme bagages quatre années ministérielles sous Chirac et Sarkozy, je n'étais clairement pas le candidat de la gauche, explique-t-il. Mon cadeau d'arrivée a été une baisse de 20 millions d'euros de la redevance attribuée à Radio France, sur un budget de 580 millions. » Selon lui, ces restrictions budgétaires ont joué un rôle majeur dans la « grève de 28 jours » qui a suivi, la plus longue de l'histoire de l'institution. « La ministre Pellerin m'a suivi, puis a joué sa partition pour me faire porter toute la responsabilité, tout comme le Premier ministre, Manuel Valls, qui a poussé pour que je démissionne », ajoute-t-il.

La rumeur de sa relation avec Macro [...]

Lire la suite

VIDÉO - Le CSA ouvre une procédure qui permettrait de renvoyer Mathieu Gallet

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles