Radars anti-bruit, rénovation phonique... Comment lutter contre la pollution sonore ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un voisin qui fait trop de bruit régulièrement, des deux-roues qui vrombissent sous les fenêtres des appartements… Une étude de l'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) et du Conseil national du bruit révèle dans une grande enquête que 25 millions de personnes en France souffrent du bruit, dont près d'un tiers en Ile-de-France. Et cela pèse beaucoup sur la santé. Cette nuisance peut en effet provoquer du stress, du diabète ou bien augmenter les risques d'obésité ou de maladies cardiovasculaires.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Des conséquences qui ont également un coût. D'après les parties à l'origine de l'enquête, il s'élèverait même à 156 milliards d'euros, entre la prise en charge médicale des personnes qui souffrent du bruit, mais aussi la perte de valeur des appartements ou des maisons qui se trouvent en bord de route ou à côté des chemins de fer. C'est ce qu'explique Laurianne Rossi, présidente du Conseil national du bruit, invitée d'Europe Midi mardi. "Il y a de plus en plus de sources de pollution sonore mais aussi une exposition à ce que l'on appelle le cumul de bruit, qui s'aggrave", a-t-elle constaté.

Réduire le bruit à la source

Pour y remédier, la députée LREM des Hauts-de-Seine a expliqué avoir rendu plusieurs propositions, notamment pour réduire ce bruit à la source de façon efficace et économique. Concernant les logements d'abord, Laurianne Rossi a appelé à avancer sur la rénovation phonique. "On a beaucoup ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles