Elle racontait son cancer en podcast, Maëlle Sigonneau est morte

Depuis le 29 avril, Maëlle Sigonneau tenait un podcast baptisé

MALADIE - Trois ans de combat et de découverte, racontés et interrogés en audio. Depuis la fin du mois d’avril, Maëlle Sigonneau intervenait dans le podcast “Im/patiente”, produit par Nouvelles Écoutes, où elle parlait de son cancer et surtout des injonctions à la féminité que vivent les patientes.

Ce dimanche 18 août, dans une publication Instagram, “ses parents, ses frères, sa sœur et ses ami·e·s” ont annoncé que la trentenaire avait été emportée par la maladie. “Le 17 août, entourée de sa famille et de ses amis, Maëlle est partie. Elle a joué, écrit, lu, ri, avec toute l’énergie qui l’habitait. Lumineuse.” 

Comme l’annonce la description de son émission, Maëlle Sigonneau avait 30 ans quand elle a appris qu’elle était atteinte d’un cancer du sein métastatique -ce qui signifie que les cellules cancéreuses se sont propagées au reste du corps, en particulier aux os et aux organes vitaux. Trois ans plus tard, alors qu’elle vit sous traitement continu, elle décide de lancer son podcast, pour raconter les différentes injonctions à la féminité qu’elle vit, alors qu’elle est malade

À l’entendre, et comme elle l’expliquait de sa voix douce et calme dans les différents numéros de l’émission, ces incitations à paraître toujours plus femme semblent même la priorité de la société quand elle considère les patientes comme Maëlle. C’est ainsi qu’elle s’ouvre au féminisme, au militantisme.

Alors qu’on lui martèle qu’il est “important de préserver sa féminité” lorsque l’on vit une telle épreuve, elle se met donc à dénoncer le sexisme qui émerge du corps médical et du personnel soignant. Au travers des produits cosmétiques dont on lui parle, de la question des perruques, du maquillage et autres crèmes.

Tout cela, elle le racontait au côté de Mounia El Kotni,...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post