Racisme. Importante vague d’antisémitisme au Canada

·1 min de lecture

Le Canada, affirme un expert, est en proie à une vague d’antisémitisme sans précédent depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Au point qu’Ottawa organise d’urgence un sommet, qui aura lieu avant la fin de l’année.

“La montée de l’antisémitisme sème l’inquiétude à Montréal comme ailleurs dans le pays”, écrit Le Devoir. Le journal rappelle que de nombreux membres de la communauté juive de la métropole québécoise ont été victimes d’actes antisémites “depuis la reprise des tensions entre Israël et le mouvement Hamas”. Le quotidien signale que des manifestants pro-Palestiniens ont lancé des pierres sur des manifestants pro-Israël et scandé des slogans antisémites à la mi-mai. Ces échauffourées ont fait plusieurs blessés.

Une étudiante juive de 21 ans installée à Montréal, Ysabella Hazan, affirme au journal avoir reçu “énormément de menaces” récemment. “Ma famille a dû fuir le Maroc en raison de l’antisémitisme. […] C’est vraiment horrible, ce qui se passe en ce moment”, ajoute-t-elle.

Montée en flèche d’incidents antisémites

L’organisation B’nai Brith Canada a recensé l’an dernier 2 610 incidents antisémites au pays, en hausse de plus de 18 % par rapport à 2019. “Un bilan qui devrait s’alourdir encore cette année”, rapporte Le Devoir.

“Le Canada est aux prises avec quelque chose de sombre et sinistre”, lance un chroniqueur du Toronto Star. Michael Levitt précise sa pensée :

Pour la première fois depuis l’Holocauste, nous assistons à l’intégration de l’antisémitisme au Canada […] Il est disséminé ouvertement par certains éducateurs, journalistes, politiciens, personnalités religieuses et autres

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles