Rachida Dati : ce SMS « humiliant » que lui a envoyé François Hollande

L'ascension sociale et politique de Rachida Dati est loin d'être un long fleuve tranquille. Pour accéder au ministère de la Justice sous Nicolas Sarkozy, la femme politique de 53 ans, issue d'une cité ouvrière modeste à Chalon-sur-Saône, a dû faire ses preuves au cœur de cette jungle qui ne fait aucun cadeau. C'est que la candidate Les Républicains à la mairie de Paris raconte dans les pages de son livre La Confiscation du pouvoir, paru jeudi 21 novembre aux éditions Plon, et dont Le Parisien cite quelques extraits. À travers ce livre, l'ancienne garde des Sceaux révèle une anecdote pour le moins inattendue, au sujet de François Hollande. Alors qu'elle lui demandait d'appuyer sa candidature à la direction d'un groupe du CAC 40, l'ancien président de la République lui a répondu : "Oui, c'est à réfléchir ", avant de lui envoyer ce second SMS : "Il faudra assumer politiquement, comment on l'annonce ? Elle ne fait pas partie du sérail, c'est compliqué…". Ce message ne lui était évidemment pas destiné, comme le soulignent nos confrères, mais Rachida Dati ne se laisse pas abattre : "Pour certains, cela aurait pu être vécu comme une humiliation. Pas pour moi", réagit-elle.

Si la maire du 7e arrondissement de Paris peut se targuer d'un parcours exemplaire, elle est persuadée qu'un profil comme le sien n'aurait aucune chance dans le paysage politique, de nos jours. C'est ce qu'elle déplore dans son ouvrage. Une triste vision des choses, qu'elle a tenu à détailler au micro de France Inter

Retrouvez cet article sur GALA