Rachida Dati menacée de mort par un sénateur parisien : elle raconte

La candidate investie par les Républicains pour les municipales de 2020 à Paris a décidé de tout dire. Dans son livre La confiscation du pouvoir paru chez Plon le 21 novembre, Rachida Dati veut faire entendre sa voix mais aussi ne rien taire des manigances et des coups bas dont elle a été victime au cours de sa carrière. Cible de nombreuses critiques, certains auraient selon elle tout tenté pour la décrédibiliser, en employant ce qu'elle appelle "des méthodes de gangsters". L'ex Garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy évoque alors des "écoutes, filatures, intimidation et même menaces de mort".

"Je n'ai pas peur d'eux" affirme Rachida Dati

Sans le nommer, elle mentionne un "sénateur parisien" qui "il y a quelques années", l'aurait menacé de mort. Si Rachida Dati n'en dit pas plus, l'accusation est pourtant bien là. Comme l'a confié une proche de la candidate au Parisien, ce livre est un moyen pour Rachida Dati de dénoncer les limites que beaucoup sont prêts à franchir pour accéder au pouvoir, quitte à flirter avec la légalité : "Elle m'a dit qu'elle avait envie de raconter son parcours… mais aussi de régler ses comptes."

Mais il en faut plus pour effrayer la femme politique qui s'est forgée une véritable carapace au fil des années. "Qu'ils économisent leur énergie, je n'ai pas peur d'eux. Je sais qu'ils sont prêts à tout, même à monter de toutes pièces des affaires contre moi." affirme Rachida Dati, comme une évocation à peine voilée à ceux qui l'ont accusé de prendre son rôle de député

Retrouvez cet article sur GALA

Laeticia Hallyday mesquine avec Sylvie Vartan pour l’hommage à Johnny à l’Olympia
Hommage à Johnny Hallyday à l'Olympia : pourquoi David et Laura n'étaient pas présents, malgré l'invitation de Laeticia
Charlene de Monaco : apparition en solo pour soutenir le pilote de F1 Charles Leclerc
Brigitte Macron obligée d'attendre 2021 pour recevoir son service commandé pour l'Élysée !
Beatrice d’York : une fête de fiançailles grandiose… avec ou sans son père Andrew