Rachida Dati (trop) méfiante : “Elle ne voit que des traîtres autour d’elle”

Les combats politiques peuvent faire penser à des terrains de chasse sans pitié. Et les dernières élections municipales n'échappent pas à la règle. De quoi rendre vigilant à l'extrême les candidats encore en lice, après le retrait de Benjamin Griveaux, dans la tourmente à la suite de la publication de vidéos à caractère sexuel qui pourraient le concerner. Dans la course pour la mairie de Paris, Rachida Dati a ainsi développé un caractère très soupçonneux vis-à-vis des gens qui l'entourent, comme le raconte Le Figaro, dans un article consacré à la candidate Les Républicains.

L'édile du VIIème arrondissement de la capitale, en deuxième place sur les sondages, ne pardonne pas à ceux qui ne l'ont pas suivi dès le début. "Avec Mme Dati, soit on doit se soumettre, soit on est son ennemi. Elle ne voit que des traîtres autour d’elle", raconte Philippe Goujon, maire du XVème. Dans le cadre des élections de mars prochain, ce dernier avait plaidé dans un premier temps pour une alliance avec la majorité présidentielle. Une attitude que l'ex-ministre de Nicolas Sarkozy n'a pas oublié. "Ceux qui ne soutiennent pas ma candidature c’est qu’indirectement, ils souhaitent la victoire de Mme Hidalgo", déclare-t-elle.

L'ancienne garde des Sceaux est devenue encore plus méfiante à l'approche de l'échéance, comme l'avait révélé un portrait de Libération. "Elle pense que tout le monde veut la flinguer et fonctionne au rapport de force, le pistolet sur la tempe", avait confié un membre de l’entourage

Retrouvez cet article sur GALA

Mirage : qui est Clive Standen, le beau gosse de la nouvelle série de France 2 ?
Brigitte Macron au ski : cette discrète sortie en famille qu’elle s’est octroyée
Céline Dion : pourquoi le public sera tenu à l’écart de l’hommage à sa maman
VIDÉO - Dave millionnaire : première classe, suite présidentielle… Comment il a "tout dépensé"
PHOTOS - Meghan Markle, duchesse hors-norme : découvrez son évolution beauté