Rachida Dati attirée par le luxe ? Sa petite allusion à François Fillon

Tous les coups sont permis. En campagne pour briguer la mairie de Paris aux élections municipales du mois de mars prochain, Rachida Dati croit en ses chances, et les récents sondages peuvent lui donner de quoi espérer. Souvent stigmatisée pour son look à la pointe de la mode, la candidate des Républicains a décidé de rendre coup pour coup à ses détracteurs. A un journaliste de Technikart qui lui demandait si ses vêtements hors de prix n'étaient pas "un problème" depuis l'affaire des costumes de François Fillon, Rachida Dati a répondu par une petite pique envoyée à l'ancien premier ministre qui fera face à la justice à partir du 24 février prochain : "Fillon, on ne lui a pas reproché le luxe, on lui a reproché de ne pas avoir acheté lui-même". Deux poids deux mesures ? Epinglée pour ses goûts de luxe, l'ancienne garde des Sceaux ne se dérobe pas. "Moi, j'ai toujours assumé, si j'ai envie d'une belle chose je travaille, je me l'achète, il n'y a pas de sujet", a assuré Rachida Dati à nos confrères. Une réponse visant François Fillon, évincé de la course à la présidentielle à cause du fameux Penelope Gate en 2017, mais aussi épinglé pour avoir accepté en cadeaux des costumes Arnys d'une valeur de 13.000 euros de la part de l'avocat Robert Bourgi.

Une situation qu'il avait évoquée sur le plateau de L'Emission politique en mars 2017. François Fillon affirmait alors avoir "eu tort d'accepter" ces costumes, reconnaissait "une erreur de jugement" et jurait les avoir "rendus". Mais avant

Retrouvez cet article sur GALA

Le prince Harry avide d’argent ? La vérité sur son dernier deal lucratif
Laeticia Hallyday congédie la nounou de Jade et Joy pour mieux retrouver ses filles
François Hollande "dépité" : cette interview avec Anne-Sophie Lapix qu'il n'a pas digérée
Emmanuel Macron écolo : l’Elysée remplace les bouteilles en plastique par des gourdes
Drame pour Audrey Lamy et son compagnon : ils ont perdu leur bébé