Rachel Legrain-Trapani enceinte : elle commence à avoir des contractions !

Le grand moment arrive ! À 31 ans, Rachel Legrain-Trapani, inoubliable Miss France 2007, va bientôt donner naissance à son deuxième enfant. L'ancienne Miss, déjà maman d'un grand garçon prénommé Gianni, attend très prochainement l’arrivée d'un petit garçon avec son compagnon Valentin Léonard. En effet, sur son compte Instagram, elle a annoncé avoir ressenti des contractions ce samedi 27 juin 2020... Alors que la naissance est prévue pour le 7 juillet prochain, bébé semble impatient, puisqu’elle vient de décrire les derniers instants de sa grossesse à ses 262 000 fans sur Instagram. Ce vendredi, elle a ainsi posté une photo de son baby bump, en story avec une légende qui décrit son impatience de voir arriver son bout de chou : « J'ai l'impression d'avoir le temps de gestation d'un éléphant (pour info qui est de 18 mois). Ça y est c'est vendredi ! » Ses prières semblent avoir été entendues, puisque la chroniqueuse a posté une nouvelle story ce matin…

L’annonce de l’arrivée de bébé ?

« Samedi, 10h21. Contractions... On va rester un peu au lit voir si ça passe... » L’heureux évènement arrivera-t-il ce week-end ? On espère tout de même que Bébé attendra encore un peu, puisque son chéri Valentin Léonard est absent jusqu’à demain pour cause de shooting photo, et la Rachel Legrain-Trapani ne souhaite surtout pas accoucher toute seule ! Encore quelques heures de patience pour l'ex-Miss France avant de pouvoir accueillir son bout de chou dans ses bras… En attendant, elle a souhaité se faire

Retrouvez cet article sur Voici

Benjamin Griveaux : ces menaces qu’il aurait proférées contre ses adversaires à la mairie de Paris
Pourquoi la sécurité de la famille royale pourrait ne plus être aussi pointue qu'avant
PHOTO Lara Fabian publie un cliché inédit avec son époux Gabriel pour leurs 7 ans de mariage
PHOTO Maeva Ghennam torride en maillot de bain, elle donne chaud à ses fans
Pirates des Caraïbes sans Johnny Depp mais avec Margot Robbie ? Les internautes n’en veulent pas