Rachat de Twitter par Elon Musk : une vague de licenciements commence

© Terry Schmitt/UPI/Shutterstock/SIPA

Dès l’heure d’ouverture des bureaux en Californie aux États-Unis (9h du matin, heure califorinienne, 17h, heure française), l’ensemble des employés de Twitter devrait recevoir des informations de la part de la direction concernant leur avenir potentiel dans l’entreprise. Un peu plus d’une semaine après la prise de contrôle de Twitter par Elon Musk , des rumeurs portant sur des licenciements massifs couraient. Elles sont confirmées. Dans un e-mail adressé aux salariés qu’a pu consulter l’AFP, le réseau social à l’oiseau bleu annonce « lancer le processus difficile de réduction de nos effectifs mondiaux vendredi ».

« Cette action est malheureusement nécessaire »

Si la direction ne précise pas combien de personnes seront affectées, le Washington Post explique qu’Elon Musk souhaiterait remercier environ 50 % des quelque 7 500 employés. L’entreprise a admis « qu'un certain nombre d'individus qui ont réalisé des contributions notables à Twitter vont être affectés ». Avant de se justifier dans le même courriel dont se fait l’écho l’AFP : « Cette action est malheureusement nécessaire pour assurer le succès de l'entreprise à l’avenir. » 

Lire aussi - Le nouveau patron de Twitter Elon Musk relaie une rumeur avant de supprimer son tweet

Des plaintes déposées contre Twitter

Cinq employés, tout juste licenciés, n’ont pas tardé à porter plainte contre Twitter dans la nuit de jeudi à vendredi. Ils accusent l’entreprise de ne pas avoir respecté le délai de 60 jours de notification prévu par...


Lire la suite sur LeJDD