Rachat de Twitter : des comptes progressistes signalent une perte d'abonnés

Le rachat du réseau social par Elon Musk pourrait-il avoir déjà des conséquences sur le contenu de la plateforme ? 
Le rachat du réseau social par Elon Musk pourrait-il avoir déjà des conséquences sur le contenu de la plateforme ?

Le rachat de Twitter par le milliardaire libertarien Elon Musk aurait-il déjà des conséquences sur le contenu du réseau social ? Depuis que l'opération a été officialisée, plusieurs comptes progressistes ou marqués à gauche font état d'une perte massive d'abonnés. Un phénomène qui n'est pas accidentel, selon le réseau social californien. Le phénomène a notamment touché le compte « Auschwitz Memorial », suivi par 1,3 million d'abonnés, qui tweete régulièrement des photos de victimes de la Shoah : « C'est étrange de perdre environ 35 000 abonnés en une nuit », ont signalé les animateurs du compte.

Même constat pour Mark Hamill, célèbre interprète de Luke Skywalker dans Star Wars : « Bizarre. Je viens de perdre plus de 8 000 abonnés en deux heures. J'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? » Plusieurs personnalités de la gauche américaine, de Barack Obama à Bernie Sanders, ont également perdu plusieurs milliers d'abonnés, tandis que des élus conservateurs en ont accumulé autant.

À LIRE AUSSILes grands projets d'Elon Musk

Contacté par l'AFP, Twitter a répondu que ces fluctuations semblaient être essentiellement dues à une augmentation du nombre de profils créés ou désactivés, et non pas à des opérations de routine pour retirer des comptes robots.

Lundi, le conseil d'administration de Twitter a accepté la proposition de rachat d'Elon Musk pour 44 milliards de dollars. L'annonce a été accueillie avec enthousiasme par les fans du fantasque patron de Tesla, qui p [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles