Rachat du Lido : les rideaux se ferment pour le célèbre cabaret parisien

Une nouvelle page va s'inscrire dans l'histoire du Lido . Le Cabaret des Champs-Elysées, créé en 1946, va devenir une simple salle de spectacles sans troupe permanente . La quasi-totalité du personnel va être licencié, après une décision du groupe Accor, propriétaire du lieu qui n'est plus rentable. Les Parisiens et les touristes profitent des derniers spectacles. Jeudi soir, ils étaient nombreux à être surpris par cette décision.

"Ça fait 33 ans que je travaille ici"

La file s'étend sur une dizaine de mètres. Au milieu, Aly et sa famille venus de Californie attendent patiemment. "Ma mère m'a emmené au Lido il y a treize ans", confie cette mère de famille américaine. "Je voulais y revenir avec mes filles pour qu'elles le découvrent aussi. Je suis triste parce que je voulais y revenir à l'avenir. Mais je suis aussi excitée de voir un des derniers shows avant la fermeture."

Sous le discret panneau qui indique l'entrée des artistes, Thierry et son collègue sont assis sur le bitume. La direction veut les former à de nouveaux postes - la fin de leur identité, regrette le technicien. "Ce n'est pas comme n'importe quelle entreprise. Notre vocation, c'est de transmettre du rêve et du plaisir aux gens. Vous imaginez qu'est-ce qu'ils ont décidé de casser ? C'est douloureux." Un autre raconte : "Moi, ça fait 33 ans que je suis là. Je suis arrivé à 18 ans de ma province. On ne connaît que ça. Moi, je vais faire que ça."

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Malgré l...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles