Rachat d'Opel par PSA : naissance d'un géant européen de l'automobile

France 3
Rachat d'Opel par PSA : naissance d'un géant européen de l'automobile

PSA vient d'acheter Opel à l'américain General Motors pour 2,2 milliards d'euros. La poignée de main était très attendue entre les PDG des deux groupes. L'opération a été tenue secrète pendant plus de quatre mois. Avec ce rachat, PSA devient le deuxième constructeur européen derrière l'allemand Volkswagen et devant Renault. Dans les usines, la nouvelle est plutôt bien accueillie par les salariés français.

Mutualiser les moyens

L'objectif principal pour PSA est de s'agrandir et d'investir en mutualisant les moyens des deux marques. L'an dernier, le groupe français a produit 3,15 millions de véhicules, Opel 1,18 million de véhicules. Au total, le nouveau groupe pourra construire 4,33 millions de véhicules par an. Pour

le PDG du groupe PSA, les emplois ne sont pas menacés si les salariés acceptent des efforts de productivité. Ce regroupement représente 210 000 salariés, la CGT s'inquiète et redoute des doublons sur certains postes.

Retrouvez cet article sur Francetv info

L'interview éco. Crédit Mutuel Arkea : "Nous voulons construire notre autonomie"
Sommet de Versailles : relancer l'Europe après le Brexit
PSA-Opel : le beau mariage
Entreprises familiales : le secret de la pérennité
Pourquoi les grandes entreprises européennes se délocalisent en Pologne

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages