Révélations d’un agent secret : la face cachée d’Hillary Clinton

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

AFP

En pleine campagne présidentielle, c'est un coup de massue qui s'abat sur la candidate du parti démocrate. Un ancien agent de sécurité de la Maison blanche révèle dans un livre les secrets du couple Clinton.

Gary Byrne, ex-agent des services secrets qui travaillait à Washington lors des mandats de Bill Clinton sort à la fin du mois un livre choc intitulé “Double personnalité : un officier des services secrets de la Maison Blanche raconte son expérience avec Hillary, Bill et comment ils fonctionnent”, dans lequel il dresse un portrait sombre de l'ancienne Première dame et candidate démocrate à l'élection présidentielle américaine. Des extraits de l'ouvrage ont déjà été publiés dans les journaux américains.

“Volcanique, impulsive(…) qui méprise les règles établies”

L'homme décrit Hillary comme une personne “volcanique, impulsive(…) qui méprise les règles établies”. Un nouveau coup dur pour la candidate, après les accusations portées contre elle par le Washington Post, qui a dévoilé qu'elle avait ignoré les procédures sécuritaires et envoyé des mails via des serveurs confidentiels en utilisant son téléphone personnel lorsqu'elle était chargée de la diplomatie sous l'administration Obama.

“Un œil au beurre noir brillant”

L'ancien agent affirme qu'Hillary Clinton était “incontrôlable et parfois violente” avec son mari, lorsqu'il était encore président et notamment lors des révélations sur sa relation extraconjugale avec Monica Lewinsky. Bill Clinton serait arrivé un matin avec “un œil au beurre noir brillant”. Le président des Etats-Unis avait alors justifié cette marque au visage par une allergie au café. Gary Byrne raconte également les infidélités de l'ex-président dont il a été témoin à plusieurs reprises. Il explique par exemple qu'il avait surpris Bill Clinton “en pleine relation inappropriée avec une femme” qui n'était pas son épouse ni Monica Lewinsky.

Il sort ce livre à un mois de la convention démocrate afin de décrédibiliser la candidate “pour que les électeurs comprennent qui est la vraie Hillary Clinton avant les élections présidentielles”. Et fait un bilan plutôt amer de ses années au service du couple présidentiel : “ce que j'ai vu dans les années 1990 m'a rendu malade” écrit-il.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles