Le réchauffement climatique menace la paix mondiale

·1 min de lecture
Après 2040, les pays les moins avancés – dont onze particulièrement pauvres – seront les moins capables de s'adapter au changement climatique, ce qui va accroitre le risque d'instabilité, voire de guerre civile dans ces territoires.

Un rapport des services de renseignement américain a dévoilé un risque croissant de conflits après 2030 dus à la rareté de l'eau et aux vagues migratoires.

Le réchauffement climatique menace la stabilité mondiale, selon un rapport des services de renseignement américain qui prévoient notamment un risque croissant de conflits dus à la raréfaction de l'eau et aux mouvements migratoires après 2030.

« Les tensions géopolitiques vont probablement s'aggraver, car les pays auront des différends sur la façon de réduire les émissions à effet de serre pour respecter les objectifs de l'accord de Paris », a indiqué ce jeudi 21 octobre le renseignement américain à quelques semaines de la conférence mondiale sur le climat COP26 prévue à Glasgow début novembre.

La fonte des glaces dans l'Arctique « amplifie déjà la concurrence stratégique pour l'accès à ses ressources naturelles », note ce rapport qui présente les conclusions de l'ensemble des services américains de renseignement. Ailleurs, avec la hausse des températures et des épisodes météo extrêmes, « il y a un risque croissant de conflits au sujet de l'eau et des migrations, notamment après 2030 ».

Techniques de géo-ingénierie, future source de conflits

La plupart des pays « seront confrontés à des choix économiques difficiles et vont probablement compter sur des avancées technologiques pour réduire rapidement leurs émissions, mais plus tard », indiquent les services de renseignement, prévenant que les techniques de géo-ingénierie, qui visent à manipuler et à modifier le climat et l'environnement, risquent d'être une autre source de conflit.

Un pays pourrait ainsi « tester [...] Lire la suite

VIDÉO - Les derniers glaciers d'Afrique disparaîtront d'ici 2040, alerte l'ONU

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles