Quel est le rôle du président de l’Assemblée nationale ?

Lionel Urman / Panoramic / Bestimage

Ce mardi 28 juin sera désigné le nouveau président de l’Assemblée nationale. Le précédent représentant des députés, Richard Ferrand, n’a pas été réélu député. Un poste clé dans le fonctionnement dans la Vème république qui a vu défiler des grands noms sur son perchoir.

Ce mardi aura lieu l’élection du président de l’Assemblée nationale. Un scrutin essentiel pour le fonctionnement du palais Bourbon puisque l’élu désigné sera chargé de présider l’Assemblée pendant ses cinq années de mandat . L’élection aura lieu mardi 28 juin et la séance sera présidée par le doyen des 577 députés. Sur cette législature, c’est José Gonzalez (RN) le député le plus âgé. A 79 ans, cet élu de la 10ème circonscription des Bouches-du-Rhône avait remporté l’élection face à un candidat NUPES au second tour avec 59,6% des voix. Les députés vont venir voter un par un à bulletin secret et désigner celui ou celle qui montera sur le perchoir dès sa désignation. Une fois choisi, le nouveau président fera un discours devant ses pairs.

Depuis le début de la Vème république en 1958, des grands noms ont accédé à ce poste comme Jacques Chaban-Delmas (1958-1969, 1978-1981 et 1986-1988), Edgar Faure (1969-1973), Laurent Fabius (1988-1992 et 1997-2000) ou encore Jean-Louis Debré (2002-2007). Sur ces quinze dernières années, ils ont été quatre à se succéder. Pendant la XIIIème législature sous la présidence de Nicolas Sarkozy , c’est Bernard Accoyer (UMP) qui a gardé son siège de 2007-2012. C’est à lui qu’on doit l’installation d’un drapeau européen à côté du drapeau français derrière son siège sur le perchoir. Après les élections législatives de 2012, la présidence du palais Bourbon a changé de couleur politique avec l’arrivée de Claude Bartolone (PS). Après le mandat de François Hollande , c’est François de Rugy qui accède à ce poste sous Emmanuel Macron en 2017. Nommé ministre de l’écologie en 2018, il quitte la présidence mais sera rattrapé quelques mois plus tard par une affaire de dîners luxueux. Le macroniste(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles