Le rôle du microbiote intestinal dans les troubles du comportement alimentaire

·1 min de lecture

Le microbiote contient plus d'un millier d'espèces de bactéries, dont les Firmicutes, les Bacteroidetes, les Proteobacteria et les Acineto-bacter. Ces dernières vivent en symbiose avec le corps humain en lui procurant des bienfaits pour la santé.

D’après une étude parue dans le journal Elsevier, une perturbation de ce microbiote – connue sous le nom de dysbiose intestinale – jouerait un rôle dans l’étiologie des épisodes d’hyperphagie boulimique et de boulimie. En effet, l'intestin et le système nerveux central communiquent par des nerfs sympathiques et parasympathiques, sécrétant des neurotransmetteurs tels que la sérotonine et la dopamine.

Or, un dysfonctionnement du système sérotoninergique, causé par un microbiote perturbé, engendrerait une irritabilité et des épisodes de frénésie alimentaire chez les patients atteints de boulimie. Ainsi, cette corrélation permettra de développer de nouveaux types de traitements qui visent à améliorer la composition de la microflore intestinale.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles