Le rêve de Rudy Gobert : «Gagner le titre de champion NBA»

Eric Michel et Julien Lesage
Le Français Rudy Gobert (ici en juin 2017) a perdu dimanche soir avec le Jazz d’Utah le premier match des playoffs contre le Thunder d’Oklahoma, mais pas son ambition

Le pivot français dispute, depuis la nuit de dimanche à lundi, les playoffs NBA avec les Utah Jazz. Superstar du championnat de basket américain, il caresse de grandes ambitions.


Les 14 points assortis de 7 rebonds de Rudy Gobert n’ont pas suffi à éviter la défaite des Utah Jazz (116-108), dans la nuit de dimanche à lundi, lors du premier match des playoffs NBA face à Oklahoma City. En dépit de ce revers, le club du pivot français rêve de créer la sensation de la saison en décrochant le titre. Le géant tricolore (2,16 m) demeure, d’ailleurs, le grand favori pour être élu « meilleur défenseur » du championnat de basket américain et donc du monde.

La participation aux playoffs constituait-elle l’objectif prioritaire de votre saison ?

RUDY GOBERT. Ça en faisait partie bien sûr. Mais aller en playoffs juste pour se dire qu’on y est ne sert pas à rien. Ça n’a pas de sens. Ça donne surtout une chance de remporter le titre et c’est ça l’objectif de toute l’équipe. Je n’ai jamais caché que mon rêve est de gagner ce titre NBA un jour. Nous sommes sur le chemin et en disputant une deuxième fois les playoffs en deux ans, on gagne le respect de toute la NBA.

Malgré la défaite, est-ce une bonne pioche de jouer Oklahoma City au premier tour ?

Il n’y a pas de bonne pioche en NBA. La conférence Ouest est très dense. « OKC » est une équipe très physique, dangereuse. On a du pain sur la planche. On a perdu 3 matchs sur 4 en saison régulière face à elle, mais je n’en avais joué qu’un seul à cause de ma blessure (NDLR : il a raté 26 matchs à cause d’une entorse à un genou).


Sans votre retour, (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Le PSG s’implante en Arabie saoudite
Russie : un ours donne le coup d’envoi d’un match de D3
Neymar Senior a arrosé le titre du PSG
Le PSG champion de France, ses supporteurs peinent à s’enflammer
Coupe de France : Lalanne pour Chambly, Katerine avec Les Herbiers

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages