30 ans du Web : les Français jugent cet outil qui a changé leur vie

Damien Licata Caruso (@DamienLicata)
Illustration. À l’origine considérée comme accessoire, la navigation sur Internet est devenue indispensable pour la moitié des Français interrogés dans une étude de Cisco

Le World Wide Web, ou la consultation des sites sur le réseau Internet, fête ses 30 ans en mars. Il a enfanté les réseaux sociaux et créée de nouveaux usages et dépendances dans toutes les sphères de nos vies.


C’était bien avant les réseaux sociaux, la navigation grâce aux moteurs de recherche et la publicité en ligne. En 1989, le Britannique Tim Berners-Lee imaginait dans son labo suisse du Cern un « système de gestion décentralisée de l’information », le World Wide Web (WWW).

N’importe qui pourrait naviguer sur un ordinateur d’un site à un autre avec des adresses connectées au réseau Internet et obtenir les informations nécessaires.

Il n’aurait pas pu anticiper que cet océan de connaissances serait soumis à des torrents de fausses informations et autres théories du complot ou que des données privées fuiteraient.

Malgré ces soubresauts, la moitié des Français (50 %) ne peuvent plus imaginer leur vie sans Internet alors que cela ne manquerait qu’à un tiers des Espagnols, Britanniques ou Allemands, selon une étude européenne* menée par le spécialiste des réseaux Cisco dévoilée ce mardi.

Dans la même dynamique, 37 % des 1005 personnes interrogées assurent que « l’avènement du WWW a rendu leur vie plus simple sur les trois dernières décennies ».

La vie privée révolutionnée

C’est surtout dans leur vie privée que la différence se fait sentir. S’ils utilisent Internet pour s’informer et de se divertir, 70 % des sondés indiquent recourir au Web, notamment les réseaux sociaux et les messageries instantanées, pour prendre des nouvelles et communiquer avec leurs amis et leurs familles.

Toutes générations de travailleurs confondues, 20 % des interrogés estime que l’accès à la Toile leur a permis de « devenir plus productifs dans le travail » tandis que 39 % pensent que « cela leur a offert l’opportunité de travailler différemment » notamment à travers la mobilité ou le télétravail.

Mais les Français en attendent plus d’Internet et 58 % des sondés veulent que cela redevienne ce que (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Action de groupe contre les pratiques de Free sur la location de mobile
Lycos, CaraMail, Skyblog… ces sites un peu oubliés qui ont marqué l’histoire du web
Free refuse de payer pour offrir BFM TV à ses abonnés
Les fichiers stockés sur votre Livebox et le Cloud d’Orange vont disparaître
Lumière bleue : comment s’en protéger