La Révolution de velours

© David Turnley/Corbis/VCG via Getty Images

Au son des archives de l’INA et de RFI, nous revivons la « Révolution de velours » en Tchécoslovaquie.
Huit jours après la chute du mur de Berlin, les Tchèques et les Slovaques descendent dans la rue, le 17 Novembre 1989. Dix jours plus tard, Gorbatchev condamne publiquement la répression soviétique du Printemps de Prague en 1968.

Émission initialement diffusée le 21/11/2009.

« La victime (comprenez la direction du parti) était consentante » nous explique notre invité Jacques Rupnik.

Cette fois, les chars soviétiques ne sont pas envoyés à Prague. Le mouvement de libération tchécoslovaque n’est pas réprimé. Et c’est le retour du chef de file de l’opposition : Vaclav Havel… Il sera élu Président de la République le 29 Décembre 1989.

Jacques Rupnik est historien, spécialiste de l'Europe centrale, Enseignant à Sciences Po et directeur de recherche au CERI. Il est né à Prague en 1950 et a conseillé le Président Tchèque Vaclav Havel de 1990 à 1992.

À lire aussi : 17 novembre 1989: la «Révolution de velours»

À écouter aussi : Prague 1989, du matraquage des étudiants à la révolution de velours


Lire la suite sur RFI