Révolté par le Covid, un client laisse plus de 1 000 euros de pourboires au restaurant

·1 min de lecture
Le restaurant, situé dans la petite ville d’Estes Park, au nord de Denver, n’a jamais fermé durant la pandémie mais les affaires restent difficiles d’après Nailya Khametvalieva. (illustration)
Le restaurant, situé dans la petite ville d’Estes Park, au nord de Denver, n’a jamais fermé durant la pandémie mais les affaires restent difficiles d’après Nailya Khametvalieva. (illustration)

« J?ai pensé : "Oh mon Dieu, est-ce que je rêve, qu'est-ce qui se passe ?" », se remémore Gloria Fuentes, serveuse au Notchtop Bakery & Cafe. Le restaurant, situé dans le Colorado, a reçu mercredi 20 janvier un pourboire de 1 400 $ accompagné d?un message disant « COVID Sucks ! », raconte CNN.

La propriétaire de l?enseigne, Nailya Khametvalieva, raconte qu?un client, David, est venu déjeuner. L?homme a consommé des ?ufs, du bacon, des saucisses et des biscuits. Mais au moment de payer la note de 20,04 $, David a demandé à son serveur combien de personnes travaillaient ce jour-là. Le client, qui se rendait au Notchop Bakery & Cafe pour la seconde fois seulement, a ensuite donné un pourboire de 1 400 $ à l?équipe, stipulant qu?il souhaitait que chacun des employés reçoive 200 $.

À LIRE AUSSIReconfiner ou pas : pour Emmanuel Macron, il est urgent d'attendre !

« Personne ne pense jamais aux cuisiniers »

Nailya Khametvalieva se souvient que ce généreux pourboire a fait « pleurer tous les serveurs et cuisiniers ». Ces derniers étaient particulièrement « surpris et choqués » car, précise-t-elle, « personne ne pense jamais aux cuisiniers ». L'équipe a chaleureusement remercié le généreux client tout en ayant la sensation que ce n'était pas « assez », précise la propriétaire de l'établissement.

Une autre serveuse a souligné que cet argent, alors que la crise sanitaire impacte grandement les restaurants, sera d'une grande aide pour sa famille. « C'est 200 $ pour moi mai [...] Lire la suite