La revanche impossible de Marcel Cerdan

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Défait par LaMotta en juin 1949, Cerdan ne pourra jamais disputer de match retour.  - Credit:UPI / AFP
Défait par LaMotta en juin 1949, Cerdan ne pourra jamais disputer de match retour. - Credit:UPI / AFP

Il est considéré unanimement comme le plus grand boxeur français de tous les temps. Avec 108 victoires en 110 combats, Marcel Cerdan était l'une des premières grandes icônes du sport tricolore, si ce n'est la première. Alors qu'il est devenu champion du monde des poids moyens en septembre 1948, à la suite de sa victoire resplendissante face à Tony Zale, sa popularité est sans limites. De même, sa relation avec Édith Piaf le fait entrer dans une nouvelle dimension, au-delà du sport. Le « bombardier marocain » incarnait le champion parfait, déjà à l'aise dans sa communication et spectaculaire sur les rings. Sa mort brutale dans un accident d'avion suscite encore de vives émotions, 73 ans après.

Cette disparition soudaine intervient alors que Marcel Cerdan est dans une situation assez inédite dans sa carrière : celle d'être dans la peau du vaincu. Quelques mois après sa victoire sur Zale, le boxeur de 33 ans doit défendre sa ceinture face à Jake LaMotta, étoile montante mais controversée de la boxe américaine. Le choc organisé à Detroit le 16 juin 1949 ne tiendra malheureusement pas toutes ses promesses : perturbé dans sa préparation après un changement de manageur et un combat avancé de 30 minutes, Marcel Cerdan chute d'entrée. Une blessure à l'épaule causée par son adversaire ? Une glissade malencontreuse ? Les versions diffèrent.

Le bombardier marocain, Marcel Cerdan pic.twitter.com/gv1TyB7rJ3

— Boxing Archive (@MartinAchard) December 4, 2021

S'il donn [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles