Révélations sur l’origine de l’eau sur Terre !

En février 2021, un astéroïde s’est écrasé dans le nord de l’Angleterre. Le plus gros morceau du côté de la petite ville Winchcombe. Dans le jardin des Wilcock qui l’ont ramassé moins de 12 heures après qu’il a touché le sol. Le protégeant ainsi de pas mal de contaminations par des éléments terrestres. C’est la première fois qu’une météorite est récupérée aussi rapidement. Et cela a permis à des chercheurs du Musée d’histoire naturelle de Londres de mener une analyse des plus détaillée.

Le mystère de l’origine de l’eau sur Terre enfin résolu ?

Ils ont bombardé quelque 530 grammes d’échantillons d’électrons, de rayons X et de faisceaux laser pour en déterminer la composition exacte. Ils ont aussi étudié les nombreuses vidéos disponibles de la météorite en plein ciel. Plutôt pour en déterminer la trajectoire et l’origine.

De l’eau et d’autres éléments de la vie

Il ressort de leurs travaux que la météorite de Winchcombe est d’un type assez rare. Car particulièrement fragile. Une météorite riche en carbone appelée chondrite carbonée comme il n’en avait encore jamais été trouvée dans le pays. Elle provient d’un astéroïde situé près de l’orbite de Jupiter, à environ 300 millions de kilomètres de la Terre. Et elle a commencé son voyage jusqu’à nous sous la forme d’un bloc de roche de 30 kg, il y a 300 000 ans environ. Ce qui l’air de rien, reste assez court.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura