Révélations : ce gros litige entre Charles et Elizabeth II après la mort de Diana

·1 min de lecture

Il y a vingt-quatre ans, jour pour jour, le monde entier pleurait Lady Diana. Le 31 août 1997, la princesse de Galles perdait la vie dans un tragique accident de voiture, sous le pont de l’Alma à Paris. Une nouvelle douloureuse qui a secoué les murs du château de Balmoral, là où toute la famille royale britannique séjournait pour les vacances d’été. Très vite, les questions autour de l’enterrement et le rapatriement du corps de la mère des princes Harry et William ont animé toutes les conversations. Selon The Mirror, le prince Charles était prêt à prendre l’avion en direction de la capitale française pour ramener le corps de Diana à la maison. "C'était une décision surprenante et courageuse, explique le journaliste Richard Kay. Charles s'est battu plus fort pour Diana qu'il ne s'était jamais battu pour elle de son vivant".

Informée de la volonté de son fils, Sa Majesté a immédiatement refusé cette requête. Pour autant, le prince Charles n’a pas baissé les bras et a décidé de tenir tête à sa mère. Face à la tristesse de son aîné, Elizabeth II a finalement cédé l’autorisant alors à utiliser l’avion royal pour ramener la princesse des coeurs au Royaume-Uni. Le futur roi d’Angleterre s’est alors envolé pour Paris aux côtés des sœurs de Diana, Lady Sarah McCorquodale et Lady Jane Fellowes avant d'être transporté à l'hôpital universitaire de la Pitié-Salpêtrière, où la princesse était décédée. Peu de temps après, le cercueil de Lady Di a été emmené dans l’avion royal en direction de (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Didier Raoult lâché par ses collaborateurs et poussé à la retraite
Harry : cette "réunion spéciale" avec Elizabeth II après les obsèques du prince Philip
PHOTOS - Claire Chazal bronzée et plus épanouie que jamais pour sa rentrée
VIDEO - "C'est pas bien de dire ça" : Pascal Praud obligé d'arbitrer une brouille entre deux chroniqueurs en direct
PHOTO - Rania de Jordanie ultra-stylée pour célébrer ses 51 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles