La Réunion: le pilote d'un ULM et son passager tués dans un crash

·1 min de lecture
Le massif du Maïdo, à La Réunion. - RICHARD BOUHET / FILES / AFP
Le massif du Maïdo, à La Réunion. - RICHARD BOUHET / FILES / AFP

Un pilote d'ULM et son passager, un jeune touriste dont l'âge n'a pas été précisé, ont été tués dans le crash de leur appareil ce dimanche matin dans l'ouest de La Réunion, a indiqué la gendarmerie. Manoeuvré par un pilote de 41 ans ayant 1400 heures à son actif, le planeur ultra léger motorisé (ULM) a percuté la paroi du Maïdo qui culmine à 2200 mètres dans l'ouest de l'île. L'impact s'est produit à moins de 50 mètres de l'aplomb de la falaise.

L'accident a eu lieu vers 8h00 (6h00 à Paris) au cours d'un survol de l'ouest de La Réunion auquel participaient quatre ULM en tout. Le planeur a tapé la paroi rocheuse sous les yeux des occupants de l'appareil se trouvant derrière lui et de plusieurs autres témoins.

L'origine du crash à déterminer

Une trentaine de pompiers et de gendarmes ont été engagés dans les opérations de secours. Leur intervention a été compliquée par un vent fort et par l'instabilité de la falaise, fragilisée par un important incendie en novembre 2020. Plusieurs heures ont été nécessaires pour désincarcérer les corps des victimes et les hélitreuiller.

L'enquête déterminera s'il y a eu "un problème technique, un problème de météo ou un problème humain", a indiqué Martin Perraudeau, le capitaine de gendarmerie qui supervisait les opérations.

Le dernier crash mettant en cause un ULM à La Réunion avait eu lieu en 2015, également dans l'ouest de l'île. Deux personnes, le pilote et sa passagère, avaient été tués.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles