Réunion de l’UE ce lundi sur le retour des migrants n'ayant pas obtenu de droit d’asile

·1 min de lecture

Une réunion des ministres des affaires étrangères et des ministres de l'intérieur de l’UE est prévue ce lundi 15 mars par visioconférence. Il sera question du retour des migrants qui n’ont pas obtenu de droit d’asile en Europe.

Avec notre correspondante à Bruxelles, Laxmi Lota

500 000 migrants se sont vu refuser le droit de rester dans l’Union européenne en 2019, moins d’un tiers sont repartis volontairement dans leur pays ou ont été renvoyés.

Restreindre les visas

Face à ce constat, l’UE envisage de restreindre les visas pour les pays qui ne coopèrent pas dès cet été. « Le but est d'avoir une meilleure coopération sur les réadmissions. Nous devons mettre la pression sur les pays tiers », justifie la commissaire européenne aux Affaires intérieures.

Politique selon les accords obtenus

« Mais si nous arrivons à faire suffisamment de progrès, nous sommes prêts aussi à faire des propositions pour des politiques de visas plus généreuses », assure-t-elle. Les 27 doivent dresser une liste de pays qui n’acceptent pas le retour de leurs ressortissants en situation illégale en Europe. Les négociations débuteront ensuite pour décider des politiques de visas à adopter selon les accords obtenus.

À lire aussi : Migrants: les Canaries confrontées à une brusque hausse des arrivées