Réunion de crise autour de la reine lundi : huit participants et... Meghan Markle au téléphone !

C’est l’heure de vérité pour Harry et Meghan Markle. Lundi 13 janvier, le nouveau statut du duc et de la duchesse de Sussex, qui ont décidé de renoncer à leurs fonctions royales, sera discuté lors d’une rencontre entre les membres de la Couronne. Elizabeth II, le prince Charles, William et Harry, ainsi que leurs secrétaires privés - soit huit personnes autour de la table -, se retrouveront donc dans la résidence royale de Sandrigham (Norfolk) pour jouer cartes sur table. Seul protagoniste de l’affaire à ne pas se déplacer, Meghan Markle devrait tout de même avoir son mot à dire, mais par téléphone !

Une configuration qui pourrait arranger la duchesse de Cambridge, compte tenu des tensions que la décision prise avec Harry a créées au sein de la famille royale. Réfugiée au Canada pour laisser son mari gérer la crise et retrouver son petit Archie, la star de Suits aura au moins la chance d’affronter la tempête dans un cadre familier. Son éloignement pose toutefois question, puisque le prince Charles, actuellement à Oman pour les funérailles du sultan Qaboos bin Said Al Said, rentrera, lui, spécialement pour cette réunion.

Pour l’heure, la participation de Meghan Markle à cette réunion n’est même pas encore confirmée, comme le rapporte Hello !. Selon une source proche de Buckhingham Palace, interrogée par le tabloïd, la duchesse de Sussex devrait rejoindre la table des négociations par téléphone « si le décalage horaire le lui permet ». Une déclaration ambiguë qui interroge, elle aussi.

Retrouvez cet article sur GALA

Non, la fille de Brigitte Macron n’est pas l’avocate de la CFDT
Emmanuel Macron : ce beau cadeau fait à François Bayrou
Richard Berry sidéré par l'apparition de sa petite-fille dans La Chanson secrète (TF1)
Emmanuel Macron "pas sincère" avec François Hollande ? L'ancien président est amer
Edouard Philippe fidèle à Emmanuel Macron ? "Il le soutiendra toujours, qu'il quitte Matignon en slip ou avec une auréole"