La Réunion : des évacuations de malades vers la métropole ?

Une cinquantaine de médecins et infirmiers réservistes sont arrivés en renfort sur l'île de La Réunion, samedi 20 février. Ces soignants, arrivés de la métropole, vont venir renforcer les moyens humains des hôpitaux réunionnais, au bord de la saturation. "Avec une cadence de quatre patients par jour en réanimation, très vite on est vraiment dans le rouge", explique Patrick Dolphin, secrétaire général de FO CHU Nord. 90% des lits de réanimation sont occupés sur l'île, une situation critique qui alarme les élus d'Outre-Mer. Une situation "extrêmement dangereuse" David Lorion, député de La Réunion, demande l'évacuation sanitaire de certains malades : "on est dans une situation extrêmement dangereuse, une fois qu'on aura augmenté le nombre de lits, on aura plus de solutions, sinon l'évacuation sanitaire vers la métropole". Dans les prochains jours, un couvre-feu pourrait être annoncé sur toute La Réunion.